thomasfils

Le Galiente ou la danse des bobrabas

In Divertissement on 8 septembre 2008 at 22 h 50 min

Nous sommes au "Shooters bar", à Angré. Dans la pénombre d’une anti-chambre conçue spécialement pour la "Galienté" des noceurs se disputent les places assises déjà insuffisantes. Le disque-jockey annonce qu’une charmante demoiselle va donner un spectacle des plus époustouflants. Les yeux rivés vers les loges, l’on aperçoit alors une silhouette féminine presque nue. Un soutien gorge et un string constitue l’essentiel de son apparat. Au son d’une musique langoureuse, érotique à souhait, notre danseuse esquisse des pas. Les ovations et les billets de banque fusent de partout quand notre "nudiste" ôte son soutien-gorge et son dessous. Le spectacle est à son comble. La barre de fer qui se dresse magistralement au milieu de la piste de danse subit la furia de notre voluptueuse et sensuelle danseuse. Elle y monte, s’y entrelace. Offrant ainsi à la vue des spectateurs hébétés toute sa thébaïde ouverte. Source:Les danses de la nuit Rezo Ivoire

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :